Logo de la Société des Membres de la Légion d'Honneur Ruban de la Société des Membres de la Légion d'Honneur
Section des Landes Section

Visite du Laser mégajoule
Le 21 mars 2018 la section des Landes a organisé une visite du Laser Mégajoule sur le site du CESTA (Centre d'Etudes Scientifiques et Techniques d'Aquitaine) du CEA (Commissariat à l'Energie Atomique et aux Energies Alternatives) implanté sur la commune de Le Barp (33).
Le CEA est un acteur majeur de la recherche, du développement et de l'innovation il intervient dans 4 grands domaines : les énergies bas carbone, les technologies pour l'information et la santé, les très grandes infrastructures de recherche, la défense et la sécurité globale. Le CEA s'appuie sur une recherche fondamentale d'excellence et assure un rôle de soutien à l'industrie par un transfert actif de l'innovation.
Le CESTA est un des 5 centres de la DAM (Direction des Applications Militaires) du CEA, qui a pour mission de concevoir, fabriquer, maintenir en conditions opérationnelles, puis démanteler les têtes nucléaires qui équipent les forces nucléaires aéroportée et océanique de la dissuasion française.
En 1996, la France a arrêté définitivement les essais nucléaires. La garantie de la performance et la sûreté des armes nucléaires s'appuie donc sur la simulation numérique. Et pour cela, la DAM a réalisé le programme Simulation dont l'outil central est un ensemble de logiciels reproduisant les différentes phases de fonctionnement d'une arme nucléaire. La validation des prédictions des logiciels est obtenue en les confrontant aux mesures recueillies lors des essais nucléaires passés et à des expériences de validation qui sont réalisées dans des installations expérimentales.
Le Laser Mégajoule (LMJ) est une installation majeure du programme Simulation. Il sert à étudier à petite échelle les conditions extrêmes atteintes lors du fonctionnement nucléaire des armes.
Le LMJ est dimensionné pour produire, après conversion dans le domaine ultraviolet de ses 176 faisceaux, une énergie lumineuse de 7,5 kJ (kilo Joules) par faisceau, soit plus de 1,3 MJ (Méga joules) au total. Cette énergie est focalisée, avec une précision de pointage de 50 microns, sur une cible de dimension millimétrique, après un trajet optique total de plus de 1 km.
La mise en service du LMJ, matérialisée par la réalisation des premières expériences, est effective depuis le 23 octobre 2014. L'objectif de cette première campagne de physique des armes sur le LMJ était de caractériser la dynamique de l'évolution d'un matériau soumis à du rayonnement. Grâce à la remarquable stabilité des performances laser du LMJ, il est ainsi possible des réaliser des études paramétriques portant sur la nature du matériau de la cible, l'énergie laser mise en jeu et les caractéristiques de l'impulsion laser, afin de caractériser finement certains phénomènes physiques.
La montée en puissance progressive du LMJ et du système expérimental associé (une quarantaine de dispositifs de mesure) permettra d'accéder à des expériences de plus en plus représentatives et précises, qui permettront de valider les futurs standards de garantie des armes.
Fin 2018, cinq chaines Laser seront mises en services et opérationnelles pour conduire des expériences plus complexes et encourageantes pour l'atteinte des performances énergétiques attendues pour le LMJ.
La seule machine équivalente dans le monde est le NIF (National Ignition Facility) américain à Livermore (Californie / USA). Les deux installations ont d'ailleurs donné lieu à plusieurs collaborations, en particulier sur les composants optiques.
Après une présentation en salle, la délégation de la SMLH/Landes (15 personnes environ) a pu visiter certaines parties du bâtiment du LMJ un des 4 halls Laser où sont installées les chaines Laser dans lesquelles est amplifié chaque faisceau et le hall d'expérience avec la chambre d'expérience dans laquelle convergent les faisceaux sur la cible située en son centre, et tout autour de laquelle sont disposés les différents diagnostics (dispositifs de mesures et d'observations de l'expérience). A la fin de la visite de l'installation LMJ, la projection d'un film 3D permet au spectateur d'être au coeur de la machine et de suivre le faisceau Laser depuis la source jusqu'à la cible en passant par les différentes étapes optiques d'amplification et de conversion.
La visite s'est conclue par un déjeuner pris en commun au restaurant de la maison d'hôtes du CESTA (Le Moulin) en compagnie du représentant du service Communication du CESTA.
En résumé, une journée très agréable pour la visite d'une installation exceptionnelle au service de la dissuasion nucléaire française.
Marc PORTES
Chevalier LH (Comité du Born)


Retourner à l'historique des activités



  © SMLH - 2016